Mémoires

Janvier NZEYIMANA

Faculté: 

Génie Logiciel

Directeur: 

NGABIRANO GIRIGI Déogracias

Date: 

Bujumbura, Août 2012

Sujet de Mémoire: 

INTEGRATION DU LMD DANS UN SYSTEME D’INFORMATION ACADEMIQUE EN LIGNE : CAS DE L’UNIVERSITE DU LAC TANGANYIKA

Carol Okolica disait : « les technologies d’information ont le potentiel de changer entièrement les institutions de quelque sorte que ce soit». Nous partageons ce propos lourd de conséquences sur les institutions académiques burundaises. En effet, elles sont dans un processus de profondes restructurations en vue d’unifier et d’uniformiser les programmes de formation. Depuis quelques années, le système d’enseignement supérieur burundais n’a cessé de montrer des signes d’obsolescence irréversible. Le réformer est devenu irrésistible. C’est même une nécessité. Tout le monde est convaincu qu’il faut reformuler les contenus des programmes et inventer une autre manière d’enseigner. Le système en place a révélé suffisamment de preuves d’inadaptation à la résolution des problèmes d’emploi et de compétitivité professionnelle des diplômés. L’une des reproches les plus communément relevées est qu’il est bâti sur base d’apprentissage à sens unique. Le respect des identités est de rigueur, ce qui a miné tout le sens de collaboration chère à l’apprentissage promu par le système LMD.

Le système de formation dit LMD est né d’un besoin d’adaptation et de changement imposé par le contexte d’appartenance à un monde unifié tel que l’Europe, qui sert de modèle dans nombre de progrès, le voit. De 1998 à la Sorbonne, les échanges se sont poursuivis à Bologne en 1999, à Prague en 2001 et à Berlin en 2003. Mais en même temps qu’il faut repenser les programmes et leur contenu, il fallait aussi repenser les méthodes de transmettre la connaissance. A la rigueur mesurée de l’extérieur vers l’intérieur, de l’envergure physique des universités à la maîtrise des principes scientifiques par les enseignants, le renouveau proposé prône la relativisation des classes, des bureaux mais mise beaucoup sur la relation de collaboration du couple enseignant-enseigné. Ces valeurs sont extrêmement importantes à la formation supérieure. Mais leur mise en application s’est révélée foncièrement tributaire de l’acquisition par les universités d’un système d’information en ligne approprié.

Le projet de développer  un site web pour l’Université du Lac Tanganyika puise dans l’attrait des promesses de l’informatique dans l’intégration du système de formation LMD au Burundi. De plus, l’héritage du socioconstructionisme selon laquelle l’apprentissage est un processus survenant lors de la construction active d’artéfacts (comme des textes) destinés à être vus ou utilisés par d’autres personnes renforce l’option d’équiper l’Université de cet outil. Nous partageons le point de vue que l’apprentissage prouve sa vraie valeur lorsque l’on construit quelque chose pour que d’autres l’expérimentent. Nous pensons partager les connaissances acquises dans cette Université et aussi la révolutionner à travers ce site mis à son entière disposition. La technologie derrière ce site est en constante évolution, comme l’est d’ailleurs  actuellement toute la technologie informatique. Elle est le fruit de chaque cours appris dans l’université et les discussions qui s’en sont souvent suivies. Plus encore, ce site est indéniablement le résultat de recherche passionnée qui a souvent rythmée les moments extra-académiques.

Newsletter

Inscrivez à la Newsletter de l'Université pour etre notifié de toutes les annonces comme les Horaires, les communiqués, résultats aux examens et autres...

NOUS CONTACTER

Université du Lac Tanganyika ASBL Q. KIGOBE BP 5403 MUTANGA.
BP : 5403 Mutanga ;
Site web: http://www.ult.bi/
Tél/Fax : (+257) 22 243645/22 246843
Email: webmaster@ult.bi
            ultbuja@yahoo.fr;

 

Suivez nous sur:

Nous sommes sur des réseaux sociaux. Suivez nous et nous contacter.